Simuler votre financement

Les taux d’intérêts pour simuler votre financement


10 ans 15 ans 20 ans 25 ans
Taux moyen fixe 3.30% 3,40% 3,61% 3,92%

Les taux d'intérêts sont données à titre indicatif.
Ils varient chaque jour.
Contacter nous pour une réponse précise.

Etude Gratuite

(Cela ne vous engage en rien)



Nous vous contactons très rapidement.

Un courtier expert dédié à votre projet

 

Votre courtier expert dédié défend votre dossier auprès des banques, négocie les meilleures offres et vous accompagne jusqu’à la signature chez le notaire.

#réactif      #disponible
A chaque étape du projet, votre conseiller dédié est disponible pour répondre à vos questions, que ce soit par téléphone, SMS ou email. Votre conseiller expert défend votre dossier auprès des banques et négocie les meilleures offres.

Financement Immobilier

Votre financement immobilier en quelques clics…

Financement Consommation

Votre financement consommation en quelques clics…

Réorganiser vos financements

Vous avez plusieurs crédits et vous avez besoin de les réorganiser.

La réussite de votre projet fera celle de votre courtier !


Si vous n’obtenez pas votre financement, vous ne nous devez rien !

 

Votre courtier n’est rémunéré qu’à la condition que vous validiez votre financement de prêt immobilier.

Il a donc tout intérêt à vous trouver la solution qui vous correspond. 

#gaindetemps
Obtenez rapidement une réponse et économisez des dizaines d’heures de prospection auprès des banques.

#économie
Votre courtier est un expert. Il sait en fonction de votre dossier de demande de financement comment le mettre en valeur pour que vous obteniez un taux intéressant. Cela vous permet d’obtenir de bonnes conditions d’emprunt et donc de faire des économies.

 

Ce que vous devez retenir

  • Rapide :  Plus besoin de passer des heures à faire des demandes de devis de crédit immobilier. Avec Patrimoine et Financements, vous faites une demande et on s’occupe de tout.

 

  • Gratuit : Votre demande de crédit est gratuite. Vous accédez simplement et sans aucuns frais aux meilleurs taux actuels pour trouver les conditions de prêt les plus favorables chez les principaux organismes de prêt du marché.

 

  • Sans engagement :  Si votre simulation de prêt immobilier ne vous convainc pas ou si vous êtes encore dans la phase de réflexion pour donner vie à votre projet immobilier, vous pouvez utiliser librement notre simulateur et effectuer diverses simulations

 

  • Accompagnement : Vous n’êtes pas seul. Nous nous occupons de tout. Votre courtier expert n’est rémunéré qu’à la condition que vous validiez votre financement. Vous ne prenez donc aucun risque en faisant appel à nos services.

Quelques réponses

(ouvrir pour lire la réponse)
Courtier immobilier, quel est son rôle ?

Le courtier immobilier est un professionnel de la négociation de crédit avec les banques et joue le rôle d’intermédiaire entre vous et les établissements prêteurs. Il est votre interlocuteur privilégié et vous accompagne jusqu’à la signature chez le notaire.

Les types de prêts

Lorsque vous souscrivez un prêt immobilier, plusieurs solutions vous sont proposées. Votre comparatif vous permet de prendre connaissance du baromètre des taux immobiliers pour différents crédits.

1 – Prêt amortissable
Il s’agit du prêt le plus souvent accordé. Avec le prêt amortissable, vous remboursez des mensualités incluant à la fois le capital et les intérêts. Vous définissez, en amont du projet, le montant des mensualités, ainsi que la durée du crédit.

2 – Prêt in fine
Cette fois, les intérêts sont dissociés du capital. En souscrivant un prêt in fine, vous remboursez chaque mois les intérêts de votre prêt. Le capital est, quant à lui, remboursé en une seule fois à la dernière échéance du crédit immobilier.

3 – Prêt relais
Il s’agit d’un contrat de prêt qui permet de faire l’acquisition d’un bien immobilier avant de vendre celui dont vous êtes propriétaire actuellement. L’objectif est de ne pas rater une opportunité. Il s’agit d’un prêt immobilier de courte durée (12 à 24 mois). Vous le remboursez dès lors que vous obtenez l’argent de la vente de votre bien.

4 – Prêt à taux zéro
Le PTZ est, comme son nom l’indique, un crédit immobilier pour lequel vous ne payez pas d’intérêt. Il permet de financer jusqu’à 40 % d’un bien immobilier et est souscrit en parallèle d’un prêt classique.

5 – Prêt accession sociale
Le PAS est un crédit spécifique qui s’adresse aux ménages présentant des revenus modestes. Il permet d’acheter sa résidence principale. Le taux d’intérêt est plafonné et le remboursement peut être échelonné sur 5 à 30 ans.

6 – Prêt conventionné
Ce prêt s’adresse aux personnes qui souhaitent acheter un logement neuf, faire construire ou effectuer des travaux dans un logement ancien. Il permet de financier uniquement une résidence principale et son taux est lui aussi plafonné. Il ne propose pas toujours le meilleur taux d’emprunt, un comparateur de prêt immobilier s’impose pour être certain d’obtenir les meilleures conditions.

Quelques points précis en ce qui concerne votre demande

Les critères pour obtenir un bon taux immobilier sont un savoir puissant.
Les banques n’accordent pas un bon taux de crédit immobilier à tous les emprunteurs. Elles évaluent un risque.

Celui de vous prêter des fonds. Une simulation vous permet de vous donner une idée du coût de votre financement, ainsi que la mensualité possible. Les banques apprécient les emprunteurs qui ont :

des revenus élevés ;
un emploi stable ;
un apport.

Toutefois, même si vous ne présentez pas les meilleures garanties, vous pouvez trouver un crédit immobilier pour donner vie à votre projet tout en réduisant vos mensualités ou la durée de votre crédit.

L’assurance de prêt immobilier est-elle obligatoire ?

Non, l’assurance de prêt n’est pas légalement obligatoire. Toutefois, force est de constater qu’aucun établissement de prêt ne vous proposera un crédit immobilier sans le garantir.

Quand vous empruntez une somme importante sur une longue durée, le risque de défaut de paiement est plus important que pour un prêt à la consommation.
Il est à noter que le poids de l’assurance emprunteur est lourd sur le coût total du crédit, un calcul de prêt immobilier vous le démontrera en quelques secondes.

Sachez qu’il est possible de comparer également les assurances de prêt. Votre conseiller expert le fera automatiquement. Cela afin de réduire le coût de financement, si l’assurance emprunteur proposé est accepté par l’établissement bancaire qui vous octroie votre financement.

TAEG et taux d'usure

Le TAEG (Taux Annuel Effectif Global), anciennement TEG, est un indicateur qui comptabilise la totalité des frais liés à la souscription d’un prêt. Il intègre bien sûr les intérêts, mais également les frais de garantie ainsi que les frais de dossier.

Exprimé en pourcentage, il vous permet de comprendre de manière simplifiée l’ensemble des frais de votre crédit et de comparer les offres des différents partenaires bancaires.

Pour rappel, le taux d’usure est le taux d’intérêt plafond au-delà duquel les banques ne peuvent plus prêter à leurs clients, au risque de s’exposer à de sévères sanctions de la part de l’État. Il est fixé chaque trimestre par la Banque de France qui procède à la méthode de calcul suivante : faire une moyenne des taux d’intérêt fixes pratiqués au trimestre précédent et les majorer d’un tiers.

Ainsi, il est essentiel que vous puissiez obtenir le résultat de votre TAEG. Celui-ci nous permet de verifier qu’il n’excède pas le taux d’usure en vigueur.

Exemple de projet d’acquisition d’un TAEG estimé à 2,95 %. Celui-ci répond à la limite du taux d’usure qui ne peut excéder 3,05 % pour le trimestre 4 de l’année 2022.

Calcul précis du TAEG

Afin de calculer votre TAEG à la valeur la plus juste, il convient de préciser toutes les informations sur le crédit que vous pouvez retrouver dans l’offre commerciale soumise par les établissements bancaires :

Le capital emprunté : il s’agit du total à emprunter à l’organisme de prêt, déduction faite de l’apport ;
Le taux : on parle ici du taux nominal, soit le taux dépouillé des coûts de l’assurance emprunteur ;
La durée du prêt : les réglementations gouvernementales ne permettent pas un emprunt au-dessus de 25 ans (hormis exception apposée sur les projets de construction) ;
Le taux de l’assurance de prêt : le coût de l’assurance peut être pris en compte dans le calcul du TAEG de deux manières différentes, soit selon le capital initial, soit sur le capital restant dû :

Calculer l’assurance emprunteur sur le capital initial : ce principe induit des mensualités d’assurance constantes et fixes durant tout le temps que va durer le crédit. Ce modèle est intéressant si vous prévoyez une éventuelle revente du bien avant échéance finale du prêt immobilier.

Calculer l’assurance emprunteur sur le capital restant dû : les mensualités de l’assurance sont plus élevées au départ du crédit, puis deviennent dégressives au fur et à mesure que la part du prêt à rembourser s’amenuise. Cette modalité s’applique mieux à un emprunt immobilier qui sera mené jusqu’au bout.

A toutes fins utiles, sachez que le choix du calcul de l’assurance sur le capital initial ou le capital restant dû est déterminé par l’assurance et/ou la banque, car toutes ne pratiquent pas les mensualités estimées sur le capital initial de l’acquisition. Pour une estimation au plus juste, l’idéal reste de simuler le coût de son assurance emprunteur.

Il est possible de remarquer qu’une assurance emprunteur financée sur le capital restant dû génère un coût global de l’assurance bien moins cher que sur le capital initial, et donc un TAEG plus réduit. Cette possibilité peut être utile pour que le TAEG et le taux d’usure soient bons.

Les frais de dossier et frais de garantie : vous pouvez retrouver ces valeurs sur l’offre de prêt immobilier

Les autres frais : il peut s’agir aussi bien de frais de courtage que de frais d’évaluation du bien (dans le cadre d’un prêt relais ou d’une hypothèque, par exemple).

Une fois tous ces éléments renseignés, obtenez le résultat détaillé de votre Taux Annuel Effectif Global, coût par coût, avec et sans assurance emprunteur.

Le risque lié à un financement

Un crédit vous engage et doit être remboursé.

1 – En cas de situation délicate, liée aux aléas de la vie

Vous serez peut être dans l’obligation de vendre vos biens (immobiliers ou financiers).  Vous aurez alors une perte en capital liée à la vente (cf perte en capital).

Si montant de vente < CRD du financement alors Différence à Payer

L’effet « sanction » peut être double

Perte en capital + Différence à Payer

Les frais de notaire

Les frais de notaire peuvent en effet être inclus dans le prêt immobilier. Toutefois, il est vivement recommandé d’assumer les coûts notariés avec votre apport afin de réduire vos mensualités de crédit.

Votre future banque apprécie un apport. les frais de notaire peuvent faire parti de cet apport.

L'ADI est-elle obligatoire avec la banque qui prête ?

Les banques n’ont plus l’autorisation d’imposer leur assurance de prêt. Tout comme pour son crédit immobilier, il est intéressant de s’adresser à un courtier en assurance pour permettre de décrocher une meilleure offre car l’assurance de prêt représente une part non négligeable du coût de l’emprunt.

Le courtier en assurance saura identifier, au renfort de son expertise et de ses connaissances du secteur, les risques particuliers à couvrir et dénicher l’offre la plus adaptée en ce qui vous concerne.

Quand devez-vous payer votre courtier expert ?

Un paiement au résultat

Votre courtier expert est payé au résultat, ce qui signifie qu’il n’est rémunéré que si votre dossier est signé et financé par une banque grâce à son intermédiation.

Le courtier peut être rétribué en tout ou partie par la banque. Si tel n’est pas le cas, c’est au client de lui verser sa rémunération correspondant à un pourcentage prélevé sur le montant de l’emprunt.

Aucune mauvaise surprise !

Les conditions de rémunération de votre courtier expert sont établies clairement dans le mandat et ne peuvent en aucun cas être modifiées après signature de l’acquéreur. Vous savez de suite les honoraires. Tout est donc transparent et clair.

L’étude de votre dossier est gratuite, ainsi que le montage pour défendre votre dossier auprès des banques attendu que vous ne payez qu’au résultat. Vous ne prenez donc aucun risque en faisant votre demande de financement.

Comment ça marche ?

(C’est simple comme 1,2,3)

Vous vous informez

Vous utilisez notre simulateur et vous avez vos premières réponses.

Prise de contact

Fixez un rendez-vous gratuit et échanger. Poser vos questions.

Finaliser votre projet

Vous obtenez votre financement et nous finalisons ensemble votre projet. 

Quelques informations

Pourquoi travailler avec Patrimoine & Financements 

  • Rapide :  Plus besoin de passer des heures à faire des demandes. Avec Patrimoine et Financements, vous faites une demande et on s’occupe de tout.

 

  • Sans risque : Votre demande est gratuite. Nous travaillons avec vous. Nous posons différentes hypothèses de travail. Vous ne payez que si la solution proposée est mise en place. Vous ne prenez donc aucun risque. 

 

  • Sans engagement :  Si votre simulation ne vous convainc pas ou si vous êtes encore dans la phase de réflexion, vous pouvez utiliser librement notre simulateur et effectuer diverses simulations

 

  • Accompagnement : Vous n’êtes pas seul. Nous nous occupons de tout. Votre courtier expert n’est rémunéré qu’à la condition que vous validiez votre projet. Vous ne prenez donc aucun risque en faisant appel à nos services.

Un univers de solutions

Solutions d’épargne
Solutions de financement

 

Solutions de protection

 

La connaissance crée la différence

Votre objectif est d’avoir une réponse positive de la banque. Faire une demande de financement demande de la précision et du professionalisme.  Aujourd’hui, une banque est plus exigente sur le fait d’accorder un financement ou pas.

Outils pratiques

Calculer le montant de vos frais de notaire
Calculer votre capacité d’emprunt
Calculer votre plus value

Faites des économies

Réalisons votre bilan assurances


Nous vous contactons très rapidement..

error: Ce contenu est protégé !!